Laurent Brun : “Il y a trop de fantômes. Ces joueurs n’ont pas le niveau de la Ligue 1, c’est tout”


sur ARL, Christophe Monzierevient sur les deux premiers buts des Girondins de Bordeaux face à Angers.

« Boulevard Antoine Gautier à 3 heures du matin… Il n’y a pas d’adversaire, la porte est grande ouverte, où sont les défenseurs ? Il n’y avait personne. Le deuxième but a été marqué sans problème, nous n’avons pas eu de chance. On ne saute pas… On est toujours aussi transparents sur les coups de pied arrêtés. À ce stade, il n’y avait déjà plus de match. On a eu un beau but de Rémi Oudin, puis le but de Niang a été plus minable qu’autre chose car il y avait beaucoup mieux à faire. A l’arrivée, défensivement, les mêmes choses, les mêmes causes continuent à produire les mêmes effets. C’est la Bérézina”.

La journaliste Laurent Brun a fait de même.

« Où en sont les défenseurs depuis le début de la saison ? Mais pas seulement les défenseurs, tous les défenseurs. Côté manga il y a deux bordelais qui sont pris par Manceau et enfin Benoit Costil, ça peut être son rôle de sortir même s’il est trop loin. Le problème est que Mensah vient de terminer une action offensive et qu’il est dans la rue en tant que remplaçant défensif, Cho est tout seul… C’est les portes ouvertes, merci, au revoir.”

Il a parlé plus en détail, notamment de la première période, mais aussi du jeu en général.

« Zéro offensivement, zéro défensivement, avec beaucoup de couverture et d’offrandes aux Angevins, mais comme toute la saison… buts, caps, cadeaux offerts, c’est impitoyable. Avoir 60% de possession jusqu’à la 30e minute, c’est bien, mais si vous ne faites rien avec le ballon quand il s’agit de passes latérales, cela ne sert à rien. Les Angevins ont attendu, ils ont été plus malins et plus précis techniquement. Ils ont profité de la générosité défensive car il n’y avait pas de couverture et ça y est, c’est fini. Au deuxième but, Mendy est le seul à sauter. Il vient démarré et apporte beaucoup de puissance. Face à des joueurs statiques et à l’arrêt… Il faut déjà souligner la faute stupide d’Anel Ahmedhodzic qui marque le but. Je ne sais pas ce qu’il voulait faire en poussant son adversaire devant le juge de touche… Ça peut arriver, tu ne fais pas toujours des choses intelligentes, mais tu ne peux pas faire d’erreurs comme ça quand tu as le contrôle . L’opération de maintenance s’est transformée en opération porte ouverte. Nous n’obtenons que ce que nous méritons. Quand on a semé, on récolte la plupart du temps ».

pour Laurent BrunLe constat est clair : les “joueurs” n’ont pas le niveau de la Ligue 1.

“Il y a trop de fantômes. Ces joueurs ne sont pas au niveau de la Ligue 1, c’est tout. Pas 100% mais il y a 90% de joueurs qui ne sont pas au niveau de la Ligue 1, désolé. Je ne vois pas d’autre conclusion. C’est dur… Pour moi, qui travaille beaucoup sur l’histoire du club… On ne peut pas vivre dans le passé, mais… J’écris toutes les semaines et quand je le vois, je me dis qu’à part les leurs dans l’attitude qu’ils devraient avoir envers ce club et indigne de ce que représente ce club. J’espère que ce club ne va pas disparaître, c’est ma seule préoccupation.”

Transcription Girondins4Ever

Leave a Comment