Aulas reconnaît des “erreurs” dans une lettre ouverte aux supporters et veut retrouver “l’ADN” du club.

Dans une lettre ouverte publiée lundi, Jean-Michel Aulas promet un avenir plus radieux à l’OL, avec notamment un retour aux “essentiels” après la défaite 3-2 à Metz qui a éloigné plus que jamais le club lyonnais de la qualification européenne. Le dirigeant concède aussi des “erreurs” et des “échecs” à l’équipe professionnelle.

Un long mea culpa, mais aussi un plaidoyer pour l’avenir. Deux jours après la cuisante défaite 3-2 de l’Olympique Lyonnais face au FC Metz en Ligue 1 qui a anéanti les espoirs de qualification pour la saison suivante en Europe, Jean-Michel Aulas a pris la plume pour écrire aux supporters. Le président de l’OL y avoue des « échecs » au crépuscule d’une saison très décevante, qu’il assimile à une « tempête ».

“On a trébuché, mais surtout on se relève, on a appris et on tient debout plus que jamais, encore plus fort si vous êtes avec nous”, confie Jean-Michel Aulas dans ce texte révélé mardi sur nos erreurs aussi pour ne pas les reproduire sans se cacher ou s’excuser”.

Aulas veut suivre l’exemple de Milan, de l’Inter, de la Juve et de l’Atlético

« Je ne pense pas que nous nous soyons égarés mais aujourd’hui je sais qu’il était important de retrouver nos fondamentaux, notre ADN OL, une mentalité qui s’inscrira dans un esprit de revanche la saison prochaine. (…) On va pousser pour que cet état d’esprit sorte de la zone de confort, car on doit se venger de tous nos fans et passionnés de course d’orientation », promet le manager de 73 ans, qui doit aussi gérer l’afflux des futurs actionnaires dans les coulisses.

Malgré tout, Aulas refuse de croire que la situation est irréversible : « Je veux aussi vous rassurer et vous rappeler que tout ne se joue pas en une seule saison quand vous êtes une institution aussi solide que la nôtre. Souvenez-vous de ces échecs et reconversions de l’AC Milan. ” , l’Inter Milan, la Juventus ou l’Atlético (…) L’erreur qu’il faudrait faire serait de brûler ce que nous avons vénéré pour mieux brûler notre histoire mais aussi notre ambition”.

Pour remettre le club sur les rails, Aulas mise sur sa célèbre académie, notant notamment les futurs renouvellements de Maxence Caqueret et Rayan Cherki : « On veut que l’ADN de l’équipe lyonnaise soit le maître mot de l’On fera attention aux profils. de nos joueurs qui nous rejoindront et essaieront de privilégier ceux qui nous semblent compatibles avec la philosophie et l’esprit du club, que vous incarnez vous-même en étant les supporters les plus inconditionnels de notre OL. . Après les paroles, les supporters attendent l’action.

Leave a Comment