Quelles conclusions doit-on tirer de la saison monégasque ?

3e du championnat avec 65 points, l’AS Monaco est en lice pour la qualification pour la Ligue des Champions. Dans le cas de la C1, la saison monégasque est-elle une réussite ?

Dessin : "AS Monaco : quelles conclusions tirer de la saison monégasque ?"

© Compte Officiel de l’AS Monaco

L’AS Monaco est incontestablement la surprise de cette fin de saison. seul 3e du Championnat, le Club du Rocher signe une fin d’exercice 2021-2022 tout simplement irrésistible. Ce week-end, dans le cadre du 36e ligue 1 journée, les Monégasques enchaînent un 8e Succès en championnat, cette fois c’est Lille, tenant du titre, qui s’incline face à la France la plus en forme (1-2). Une série qui suit la saison du club princier, qui a par exemple bouclé le match aller en 6es.e place au classement, et qui a un long parcours entre la 8ème ete et 10e lieu en janvier.

Un pari audacieux sur une nette reprise

Insatisfaite de la situation sportive du club, la direction de l’AS Monaco décide de remercier Niko Kovac de céder l’équipe première des Rouge et Blanc à Philippe Clément. Le tacticien belge a été officiellement nommé en janvier dernier et peu de gens pensent que le Monégasque fera un retour historique en seconde partie de saison. Et si ses débuts n’ont pas été des plus probants (élimination en Coupe de France à Nantes, élimination en Ligue Europa à Braga), Clément a su relever la barre dans les meilleurs moments. Le 20 mars dernier, l’ASM accueillait un PSG encore blessé d’une élimination historique contre le Real Madrid en Ligue des champions. Cette victoire 3-0 a été le déclencheur d’une longue série de 24 points sur 24 possibles pour les Rouge et Blanc.

En moins de 4 mois depuis son arrivée Philippe Clément a triplé ses chances d’accéder aux compétitions les plus prestigieuses la saison prochaine (de 1,6% à 62,5%). Malgré tout, le tacticien belge met le doigt sur le potentiel d’amélioration de son équipe. Lorsque vous avez atteint un objectif, vous devez regarder plus loin. […] Cette équipe n’a pas encore atteint ses limites. Il y a des erreurs et un potentiel de croissance. Mais tout le monde réagit. Maintenant, il y a plus de concurrence. C’est plus facile pour moi de prendre des décisions. » dit-il en avril dernier.

Plus de joueurs impliqués

Le grand temps fort monégasque de cette saison coïncide avec le réveil de certains cadres. au milieu du terrain, Le couple Tchouaméni-Fofana a retrouvé son agressivité et sa productivité dans le meilleur des cas.

L’équipe de Clément est convaincante offensivement. L’ASM a marqué 17 buts lors de ses sept derniers matchs. Elle n’avait marqué que 11 buts lors des neuf premiers matchs de la Belge. Signes d’un potentiel retrouvé, comme l’explique le réveil du duo d’attaquants aux 28 buts Wissam Ben Yedder et Kevin Volland. Le Français, auteur de 21 buts, n’arrête pas de tirer.

C’est à eux seuls de confirmer que les Monégasques ont leur destin en main pour cette fin de saison, ils affronteront Brest et Lens pour finir cette saison.

Leave a Comment