Montpellier toujours aussi confus sur la pelouse clermontoise

Plusieurs cadres cambriolés (Omlin, Savanier, Ferri, Wahi, Cabella), mais aussi consignes de victoire, les Héraultais se sont inclinés ce dimanche pour la dix-septième fois de la saison sur le terrain d’un adversaire qui ne méritait pas sa quatrième victoire à domicile.

Les hommes d’Olivier Dall’Oglio sont menés les premiers, passif et cueilli à froid Ils ont été bons avec un but signé Elbasan Rashani d’entrée (4e), après un centre de Johan Gastien et un tacle de Mohamed Bayo pour envoyer le ballon au deuxième poteau à son partenaire découvert.

Le MHSC n’a pas compris ce qui venait de lui arriver, cependant Ses followers ont vite compris que le scénario se répétait. Depuis son dernier succès à Bordeaux le 20 mars dernier, La Paillade n’a plus jamais rouvert le classement et jamais plus gagné.

Pour voir ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux sociaux.

Ces cookies vous permettent de partager ou de réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés, ou d’intégrer des contenus initialement postés sur ces réseaux sociaux. Ils permettent également aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une Fata Morgana signée Chotard !

Alors oui, comme contre Metz, les Héraultais ont égalisé. Mais comme contre Lyon, ils ont craqué de temps en temps. Compensation? Un chef d’oeuvre de Joris Chotard. A 21 ans, le milieu défensif, auteur de ce qu’on peut qualifier d’excès de fonction, s’est offert un exploit individuel dans un service d’Arnaud Souquet : un contrôle de la poitrine, dos au but et devant la défense, un coup de poing sombrero pour éliminer son adversaire et prend le ballon à droite de la surface, puis un Volée du pied droit dans le filet du côté opposécélébrée avec la grosse centaine d’Ultras présents sur le parking, au premier rang.

On pouvait alors penser, comme on l’avait imaginé au Parc OL une quinzaine de jours plus tôt, que ce coup de génie signerait la révolte alors que le MHSC s’était rapproché à plusieurs reprises de la Maison d’arrêt au cours de l’acte un. Seulement, c’était sans compter avec un geste approximatif de Mamadou Sakhodans sa surface de réparation.

Le premier but de Joris Chotard en Ligue 1, seul dégagement de l'après-midi
Le premier but de Joris Chotard en Ligue 1, seul dégagement de l’après-midi ©AFP
Thierry Larret

Deux buts encaissés : le tarif héraultais !

Le défenseur, tentant de dégager le ballon en se jetant au sol, a attrapé les jambes de Yohann Magnin sur son passage. L’arbitre l’a alors souligné Point de penalty où Mohamed Bayo a posé le ballon avant de le catapulter dans la cage de Dimitry Bertaud pris au dépourvu pour signer son treizième succès.

Tout était alors à refaire pour les partenaires de Florent Mollet, qui avait pensé distiller une troisième passe crucialeplus tôt dans la partie, pour Stephy Mavididi, à un moment où l’Anglais, désormais l’ombre de lui-même, trouvait le poteau malgré un but vide devant lui.

Pour voir ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux sociaux.

Ces cookies vous permettent de partager ou de réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés, ou d’intégrer des contenus initialement postés sur ces réseaux sociaux. Ils permettent également aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Quand les changements sont-ils dus ?

A dix minutes de la fin alors que son homologue avait déjà apporté quelques modificationsEnfin appelé Olivier Dall’Oglio sur son banc : Sacha Delaye, Nicholas Gioacchini, Matheus Thuler, Béni Makouana et Yanis Guermouche ont débuté les uns après les autres sans pouvoir changer le cours des événements.

avant-dernière en 2022, le MHSC tire sa révérence pour la onzième fois, et pour la onzième fois lors des matches retour. Les Pailladins n’ont amassé que deux points sur 21 à leurs sept derniers matchs. Montpellier continue de creuser la tombe pour une deuxième partie de saison que La Paillade devra enterrer cet été, en espérant qu’elle ne se relèvera jamais.

Pour voir ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux sociaux.

Ces cookies vous permettent de partager ou de réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés, ou d’intégrer des contenus initialement postés sur ces réseaux sociaux. Ils permettent également aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La réaction d’Olivier Dall’Oglio

Le MHSC n’est pas loin de remporter le fou de la seconde mi-temps. Cependant, les Pailladin assurent qu’ils n’ont pas démissionné – Bertrand Queneutte.

Pour voir ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux sociaux.

Ces cookies vous permettent de partager ou de réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés, ou d’intégrer des contenus initialement postés sur ces réseaux sociaux. Ils permettent également aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le formateur est également revenu sur sa sortie média midi libre cette semaine. Une interview sans ambages dans laquelle il a notamment pointé du doigt ses cadres. Au sortir de la défaite à Clermont, le coach a pris note de ses propos.

Le jeu

classification

Les autres rencontres

Leave a Comment