Cheick Doucouré panique déjà au mercato

Qu’est-ce qui vient après cette annonce ?

Au RC Lens, Seko Fofana est sous le feu des projecteurs depuis le début de la saison. Il faut dire que l’ex-joueur de l’Udinese brille dans l’entrejeu lensois. Mais s’il peut jouer devant et faire la différence, c’est grâce à un infatigable travailleur de l’ombre, Cheick Doucouré, 22 ans. Le garant assez méconnu de l’équilibre du jeu lensois explose littéralement cette saison avec les Sang et Or. Mentoré et conseillé au départ par Yannick Cahuzac, Doucouré est désormais celui qu’on écoute et qu’on suit.

Il faut dire que le joueur formé à l’ASEC Mimosa par Jean-Marc Guillou, qui avait une vraie force dans la récupération et les interceptions (il est 6e au classement des interceptions de L1), a fait d’énormes progrès. Que ce soit dans les situations de lecture, dans les jeux de ballon, dans sa capacité à casser les lignes, l’international malien, dont le modèle n’est autre que l’emblématique Yaya Touré, impressionne.“Je veux faire carrière, jouer la Ligue des champions, une Coupe du monde avec mon pays, être Ballon d’or africain au moins une fois. Ce sont de grands objectifs, mais vous ne devriez pas vous fixer de limites.”expliquait le numéro 28 lensois, auteur de 32 matches de L1 cette saison (1 but et 4 passes décisives), il y a peu à un quotidien local.

Du beau monde sur Cheick Doucouré

Si le grand public n’a pas forcément vu l’évolution linéaire de l’international malien, il n’en va pas de même pour les recruteurs européens qui suivent avec le plus grand intérêt les performances du milieu lensois. Si plusieurs clubs allemands suivent le joueur régulier Cheick Doucouré, le profil natif de Bamako taillé pour la Premier League en Angleterre est le plus séduisant, nous confie une source anglaise. Patrick Vieira, actuel manager de Crystal Palace, est lui aussi fou du joueur et en a fait une de ses priorités estivales. Plaît également en interne un certain Jean-Ricner Bellegarde du RC Strasbourg.

Mais les aigles ne sont pas seuls dans ce cas. Plusieurs clubs anglais de haut niveau sont également intéressés, ce qui ne manquera pas de faire monter les enchères. Selon nos informations et contrairement aux déclarations de plusieurs médias anglais, il faudrait plus de 20 millions d’euros pour obtenir Doucouré de l’Artesian Club. Rappelons que l’actuel 7e de Ligue 1 n’envisageait pas forcément de donner à son milieu de terrain (qui est encore sous contrat avec le RCL jusqu’en juin 2024) un bon de sortie, contrairement à un Seko Fofana. Alors le club qui veut offrir les services du Malien doit en payer le prix…

Leave a Comment