Vous avez encore trouvé de nouveaux favoris ?

Les jeunes de l’Olympique Lyonnais, vainqueurs hier de la Coupe Gambardella, ont mis fin à une série de trois finales perdues dans la compétition. Alors que Mohamed El Arouch a confirmé tout son talent lors de la rencontre, Mathieu Patouillet s’est révélé à tous.

Dessin : "OL : Vous avez trouvé de nouveaux favoris ? "

© Compte Twitter officiel de l’OL

Le centre de formation de l’Olympique Lyonnais l’a encore prouvé l’un des meilleurs de France et d’Europe. Hier après-midi, à quelques heures de la finale de la Coupe de France entre Nantes et Nice, C’était les U18 de Caen et Lyon qui se battaient pour la Coupe Gambardella. 25 ans après la dernière victoire en 1997 et surtout après trois finales perdues en 2005, 2006 et 2015, l’OL remporte à nouveau la compétition après une séance de tirs au but parfaite (1-1, TAB 5-4). Malgré la domination du Stade Malherbe, c’est l’équipe du Rhodan qui a inscrit le premier but peu après l’heure de jeu. par la “star” de l’équipe, Mohamed El Arouch. A tout juste 18 ans, le meneur de jeu a tenté de faire exploser les défenses normandes jusqu’à ce qu’il trouve l’ouverture sur un boulet de canon. Mais le moment de grâce est venu la séance de tirs au but où il a parfaitement converti sa panenka, comme quelques jours avant un autre Lyonnais, Karim Benzema.

8 arrêts dont un crucial à la 90e minuteet Minute!

Comme souvent, les buteurs sont placés devant hier la lumière a aussi brillé sur Mathieu Patouillet, le dernier bastion de l’OL. Même à 18 ans, le gardien a écoeuré les attaquants de Caen avec 8 arrêts et Norman Bassette le premier à rater son tir au but et accéléré la défaite des joueurs de Nicolas Seube. “C’était plutôt bien, j’ai été décisif. Tir au pénalty? Oui, peut-être que je suis entré dans la tête des assaillants, j’ai tout fait pour les déstabiliser., a admis le videur. alors qu’il a a signé un contrat de formation de deux ans en janvier derniera connu Mathieu Patouillet son premier match avec la réserve d’orientation en National 2 le week-end dernier et a gravi les échelons petit à petit. En tout cas, dans le cœur des supporters lyonnais, nul doute qu’il s’est déjà taillé une belle place. Pour ce qui est de Mohamed El Arouch, passé professionnel l’été dernier, s’est déjà taillé une place dans le cœur des supporters rhodaniens et il doit désormais pouvoir briller aux yeux de tous, en Ligue 1.. Le plus dur reste à faire.

Leave a Comment