Une défaite signature de la saison du LOSC

Si seulement le LOSC ne se faisait pas beaucoup d’illusions sur la qualification Les champions d’Europe français en titre ont poursuivi leur série négative avec une défaite à domicile contre Monaco (1-2). Le tout dans une ambiance particulière avec un public bien décidé à parler de son désespoir. Débrief complet de cette rencontre applicable à la 36e journée de Ligue 1.

L’impact du résultat

Cette nouvelle défaite à Lille n’aide pas le LOSC en championnat. Déjà distancés pour la course à l’Europe, ils avaient un dernier espoir avant d’affronter Uber Eats, quatrième de Ligue 1. Tout était possible, d’autant que cette AS Monaco semblait tout sauf intouchable. A défaut de solution offensive, les Dogues tenteront de jouer le jeu durant toute la première période sans vraiment trouver de solution face au bloc monégasque. Et parce qu’ils ne trouvent pas l’erreur, les Lillois sont surpris. Juste avant la pause, Aurélien Tchouaméni Jardim surprenait d’une frappe puissante du gauche. Un sursaut d’orgueil viendra des remplaçants lillois, avec le slalom d’Angel Gomes, auteur de son premier but en Ligue 1. On pense alors que le LOSC est de retour. non Aurélien Tchouaméni a cette fois encore trompé Jardim pour offrir la victoire à son équipe. C’est plus qu’une simple défaite contre un candidat européen, c’est une trop grosse défaite pour les supporters lillois, mécontents des joueurs du début à la fin, mais surtout de l’entraîneur du LOSC Jocelyn Gourvennec.

joueur du jeu

Avec les performances à nouveau très poussives de son équipe, le défenseur néerlandais a été l’un des rares à s’être vraiment démarqué positivement côté lillois. Pas de faute flagrante, interventions importantes pour empêcher le Monégasque de marquer, très peu de turnover, le Batave a fait son boulot face à l’ASM. Pas directement impliqué dans les deux buts de Tchouaméni, difficile à blâmer Sven Botman ce vendredi soir.

L’explication du jeu

“Que peut faire l’entraîneur aujourd’hui si c’est de notre faute ? C’est compliqué pour tout le monde. Si les choses ne vont pas bien, c’est toujours la faute de l’entraîneur. C’est difficile pour lui et je le comprends, c’est une bonne personne qui travaille, qui essaie de faire de son mieux. Malheureusement, rien ne se passe dans notre ligue. »

José Fonte, défenseur et capitaine du LOSC

Les statistiques du jeu

4 – Avec la défaite concédée sur sa pelouse vendredi, le LOSC a concédé une quatrième défaite lors de ses cinq derniers matches face à l’AS Monaco. Cette défaite met désormais un terme aux derniers espoirs européens des Dogues.

Le tweet du jeu

Arthur LASSERON

Leave a Comment