pourquoi Castello Lukeba a déjà tout d’un (très) grand

Formé à Lyon, gaucher, défenseur central, prometteur… A 19 ans, Castello Lukeba marche dans les pas de Samuel Umtiti, lors d’une saison en Ligue 1 où il s’est illustré à l’OL, notamment avec son but décisif à Marseille. (3-0) Dimanche.

Dimanche à Metz (13h), il sera l’un des cœurs d’une équipe qui doit s’imposer à la septième place du tableau pour se qualifier pour la Coupe d’Europe de la 36e journée.

Avec l’arrière droit Malo Gusto (18 ans), le milieu de terrain Maxence Caqueret (22 ans), qui sera prolongé dans les prochains jours, ou encore l’attaquant Bradley Barcola (19 ans), le joueur incarne la nouvelle génération des “Gones”, qui sont à venir. pour propulser Rayan Cherki (18 ans), tous issus de l’inépuisable vivier de l’académie.

Premier but, le 22 décembre

Né à Lyon, Lukeba a rejoint l’OL à l’âge de neuf ans en provenance de l’Olympique de Saint-Genis Laval (Métropole de Lyon). Satisfaisant lors des matches amicaux d’avant-saison, il a logiquement fait sa première apparition professionnelle lors de la première journée face à Brest (1-1) avant de disparaître des radars après la défaite du lendemain à Angers (3-0).

Il n’est revenu que le 25 novembre contre Brondby en Ligue Europa (victoire 3-1), puis le 5 décembre à Bordeaux en Ligue 1 (2-2).

L’époque où l’OL sort le Brésilien Marcelo (34 ans), Jason Denayer est tout aussi gravement blessé que Sinaly Diomandé (21 ans) et le club rhodanien retrouve Jérôme Boateng (33 ans), recrue vedette de l’été, ou encore Damien Da Silva ( 33) ne répondent pas aux attentes.

Peu de temps après son retour dans la compétition, il inscrit son premier but face à Metz (1-1) le 22 décembre.

Lukeba, devenu incontesté aux yeux de l’entraîneur Peter Bosz ou même des supporters, étonne par son sang-froid et sa maturité précoce au sein d’une équipe très décevante qui ne se classe qu’à la 7e place du classement.

Je continue d’apprendre”

“Jouer des matchs en Ligue 1 ou en Coupe d’Europe vous donne une longueur d’avance. C’est un monde différent. J’essaie d’apprendre de mes performances et de mes duels avec les attaquants”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse le 8 mars.

« Je me suis amélioré dans presque tous les domaines, techniquement, tactiquement et même mentalement. J’essaie de me concentrer sur ce que je peux faire, mais le football est rapide. Je ne suis pas encouragé. J’apprends encore, mais je fais de mon mieux”, a-t-il poursuivi.

“Mon objectif est de postuler pour toujours jouer pour une place de titulaire”, a souligné le défenseur, qui a déjà prolongé son contrat jusqu’en 2025, encore une fois humblement. Et la signature d’un nouveau défenseur central, qui est le Français Issa Diop (West Ham), ne remettra pas en cause sa place dans l’équipe.

“Le football est rapide. Aujourd’hui, je peux être loué et demain je serai poussé jusqu’au bout”, avoue le jeune défenseur, dont l’adaptabilité tient peut-être au fait d’avoir joué à plusieurs postes lors de sa formation, “arrière gauche et même milieu de terrain.

“C’était définitivement positif. En jouant à différents postes, vous acquérez différentes visions du jeu et différentes qualités. Je ne me suis jamais senti à l’aise”, a-t-il déclaré, admettant que le défenseur central “restait son poste de prédilection”.

De quoi être la pierre angulaire de la défense de l’OL avant que sa cote ne grimpe très vite sur le marché des transferts et d’être sans doute l’objet des convoitises de grands clubs européens, à l’image de Samuel Umtiti, parti du FC Barcelone en 2018.

>> Résultats, classements et calendrier de la Ligue 1

Leave a Comment