Strasbourg, Lyon, OM… la journée des voyageurs

Comme chaque week-end, toutes les actualités et la grille éditoriale pour vous aider à parier sur les matchs de la journée de championnat.

Après la huitième victoire consécutive de Monaco en Ligue 1 hier à Lille après 36ee Journée aujourd’hui avec une seule rencontre au programme (pour faire place à la finale de la Coupe de France en soirée) : Brest – Strasbourg. Quand les Bretons n’ont plus qu’à tenter de se faire des places au classement général, les Alsaciens peuvent en prendre 5 en cas de succèse place à Nice.

Strasbourg décimé en défense

Mais pour ce déplacement, le Racing sera décimé en défense. Djiku, Guilbert sont suspendus et Perrin est malade ! En revanche, Michel Der Zakarian peut compter sur un effectif quasi complet.

Suite du 36e Journée demain, avec un abandon ou un doublé entre Metz et Lyon. Une défaite ou même un match nul signifierait la fin de tous les espoirs pour les deux équipes. Adieu maintenance pour Metz et adieu Europe pour Lyon. Pour cette rencontre, Antonetti est toujours retenu à Oukidja. Difficile de voir les Messins, en grosse difficulté sur leur terrain (moins bonne équipe de L1 sur sa pelouse, avec seulement 1 victoire, les Gones s’accrochent).

Trois matchs sont programmés à 15h, dont un top match pour Bordeaux. Si mathématiquement tout reste possible, une défaite pour les Girondins et la Ligue 2 est encore plus proche. Bordeaux sera privé d’Issouf Sissokho (épaule), Danylo Ignatenko (adducteurs) et Stian Gregersen (genou) dans ce match au profit de Ricardo Mangas et Enock Kwateng. Thomas, Boufal, Cabot et Capelle manquent à l’appel du côté du SCO.

L’OM va reconquérir sa deuxième place

A 17h, l’OM sera à Lorient pour tenter de reconquérir sa deuxième place. En tant que meilleure équipe de Ligue 1 sur le flanc, les Olympiens devront se passer de Dimitri Payet (la saison est probablement terminée). Aux Merlus le groupe est complet.

Nous terminons le week-end en voiture de Troyes au Parc. Soulagés après avoir battu Lille la semaine dernière, les Troyens sont presque certains de leur gagne-pain (ils ne peuvent plus faire pire que 18e). Pour cette rencontre, Pochettino peut aligner la même équipe qu’à Strasbourg (avec peut-être Mendes à la place de Bernat). Du côté de Troyes, Gallon, Rami, Suk et Domingues sont toujours absents.

Leave a Comment