Ligue 1 – Un but de Kevin Gameiro, une victoire à Brest (0-1) et Strasbourg revient dans le top 5

Strasbourg croit plus que jamais en l’Europe. Les Alsaciens ont décroché une victoire serrée mais précieuse (0-1) lors de la 36e journée de Ligue 1 sur la pelouse de Brest samedi. Dans un match égal, le volontaire Kévin Gameiro fait la différence et trouve la faute (72e). Son but permet aux hommes de Julien Stéphan d’occuper provisoirement la 5e place du général, devant Nice, qui dispute la finale de la Coupe de France.

Bien positionnés en milieu de tableau, les Brestois espéraient dépasser Lille et intégrer le top 10. Au milieu de l’ambiance festive de Francis-Le Blé, ils ont entamé la rencontre les pieds sur terre. Dans le sillage d’un Youcef Belaïli en tête-à-queue, ils décrochent aussitôt un corner que Steve Mounié reprend d’une tête au deuxième poteau et touche la transversale de Matz Sels (2e).

ligue 1

Paris, mêmes maux, symptômes éternels

29/04/2022 à 22h19

Un bar partout

Clairement devant, les Bretons ont encore secoué une défense alsacienne remaniée et manquaient de repères avec Alexander Djiku, Lucas Perrin et Frédéric Guilbert absents. Anthony Caci laissait passer devant Martin Satriano pour reprendre un centre de Haris Belkebla avant de dévier le ballon de justesse (17e).

Les invités ont encore bien fait et ont enfin pu mettre le pied sur le ballon pour se projeter vers l’avant. Tenant du titre devant, Habib Diallo roulait du droit, Marco Bizot déviait sa frappe (19e). Le gardien finistérien est cependant battu lorsque Gameiro tombe au milieu de sa surface et décoche un tir, mais le ballon s’écrase sur sa barre transversale (33e). Malgré des débats animés, le score n’avait pas bougé avant la pause.

Récompenses Gameiro

A la reprise, Strasbourg a clairement haussé le ton en termes d’intentions offensives. Bizot s’échappe miraculeusement du point de penalty face à Gameiro, puis Diallo (49e). Ce dernier a ensuite raté le cadre d’une tête puissante sur corner (51e). Lorsque Brest réagissait par une belle pichenette de Belaili, déviée par Sels (65e), les invités alsaciens restaient dominants.

Ludovic Ajorque remplace Diallo mais ne remue pas assez le tueur (68e). Gameiro a continué à se battre. Lancé plein axe, il tournait vers la surface de Bizot, qui remportait le duel, mais Christophe Hérelle lui rapportait le ballon d’un tacle et l’attaquant parvenait à le pousser dans le but vide (0-1, 72e).

Gameiro compte désormais 11 buts en L1 cette saison. Satriano lui reste avec 4 réalisations. L’Uruguayen, prêté par l’Inter, a cru égaliser rapidement d’une petite frappe du gauche après un tir raté d’Irvin Cardona, mais la VAR a renoncé à son but après un très léger hors-jeu de Mounié, repris de la tête (75e). ). Brest a pressé dans le dernier quart d’heure sans devenir vraiment dangereux. Au contraire, c’est son gardien Bizot qui a dû être vigilant et réactif face à Ajorque (89′), puis Gameiro (90’+2).

Le SB29, vainqueur de ses 3 parties précédentes, n’en a pas assez fait cette fois. Après un revers à Lille (1-0) et un match nul face au PSG (3-3), le RCSA renoue avec la victoire. Pour décrocher un billet européen, il doit aller de l’avant et finir fort contre Clermont puis contre l’OM.

Kevin Gameiro lors de Brest – Strasbourg en Ligue 1

Crédit photo : Getty Images

ligue 1

Du 1-3 au 3-3 : soirée bien arrosée à La Meinau !

29/04/2022 à 20h57

ligue 1

Il veut aussi repousser l’âge de la retraite : Gameiro, plus pointu que jamais

28/04/2022 à 22h29

Leave a Comment