« Le TFC est une équipe déjà prête pour la Ligue 1 »

Avant la réception de Nîmes au stade ce samedi (19h, Première vidéo), rédaction du site LesViolets.Com interrogé Nîmes 11Podcast sur le Club de Nîmes.

La saison à Nîmes a été chaotique malgré un bon effectif. As-tu des regrets?
Au vu de la qualité de l’effectif sur le papier, certains le regrettent au départ. Pourtant, il était clair que cet effectif n’était pas mentalement prêt à jouer une saison complète. L’agitation autour et dans le club n’a pas aidé non plus. Le regret est que le personnel était de qualité et pouvait prétendre le contraire. Mais pour le reste, la réalité nous a vite rattrapés et on a vite compris à quoi cela ressemblerait pour notre saison : une équipe trop forte pour être dans le bas du tableau de Ligue 2 et inversement, pas assez unie ou mentalement pas prête à retour en Ligue 1. Au final, c’est un poste logique qu’on soupçonnait à mi-saison.

Comptez-vous partir avec Nicolas Usaï la saison prochaine ?
Oui. Assaf l’a précisé en conférence de presse cette semaine et il y a une chose sur laquelle il ne peut pas se tromper, c’est qu’il est le premier entraîneur choisi uniquement par lui-même (puisqu’il n’y a plus de directeur sportif et que ses seuls conseillers sportifs sont ses recruteurs et son personnel technique).
Personnellement, je trouve le choix cohérent et plus cohérent que les deux coachs précédents (Arpinon puis Plancque) dès le départ. Il est local, jeune, a eu une année d’énergie et arrive avec une grande énergie (utile quand on arrive avec un président comme Assaf dans le NE). Beaucoup de joueurs qui sont allés dans le NE et l’ont eu, notamment à Istres, en parlent en bien. Il a un discours cohérent et calme. C’est encore un peu difficile dans le jeu, même si nous voyons une légère amélioration au cours des deux derniers matchs.
Il arrive dans un environnement très difficile où le groupe va se régénérer à près de 70-80% cet été. Il l’a dit clairement et il y a une page à tourner. Ajoutez à cela un très mauvais climat qu’a insufflé Rani Assaf, alors qu’Usaï fait parler le public nîmois depuis son arrivée et qu’il ne voit que des foules de 1000 personnes par match (record historique du NO depuis sa création).

Son actionnaire et PDG Rami Assad a de nouveau fait des déclarations incendiaires à ses partisans. Peut-on construire un projet ambitieux quand la fracture est si large ?
Pas de grande surprise au vu des déclarations d’Assaf, ceux qui suivent le NON s’y sont habitués maintenant. Ce n’est pas la première fois qu’il utilise de tels mots lors d’une conférence de presse. Les termes utilisés sont dénigrants, oui, comme le personnage. Ils sont de plus en plus diffamatoires et même trompeurs à plusieurs reprises. Pour le reste, et même s’il n’arrive jamais à s’unir autour de lui à cause de la personnalité qu’il est, c’est quand même bien de voir comment il s’exprime, même si la forme est mauvaise pour lui. Encore une fois, personnellement, j’ai longtemps été indulgent avec ses performances, ses actions au club. Le club était sportif, il était impossible de remettre en cause cela même s’il aurait dû l’être. La brèche me semble trop profonde et trop solidement installée pour que nous ayons un renversement de situation.
Je ne crois pas à une chute du NON dans le domaine professionnel avec Assaf. Le club survivra en L2 jusqu’à l’arrivée du nouveau stade si cela arrive un jour d’ici 4 ans. Cependant, il exprime clairement qu’il n’a pas forcément envie de revenir en L1 à court ou moyen terme. Il est arrivé en NE il y a 8 ans et arrive quand même à demander du temps pour parler de la professionnalisation du club… Je pense juste que son objectif est de rester en L2 dans un championnat pro, fini de joindre les deux bouts puis de quitter le club quand le stade est livré. En vérité, beaucoup n’attendent plus grand-chose et cela explique ces masses misérables.

Quel est l’enjeu côté Nîmois dans ce match ?
Le défi est simple : franchir la barre des 50 points, s’assurer une place dans le top 8, puis, pour certains joueurs, se montrer. Pour le reste…

Que pensez-vous de la saison du TFC ?
C’est sans aucun doute l’équipe la plus régulière cette saison. Le championnat montré en route vers les Costières a montré une maturité collective qui nous manque cruellement. Et globalement c’est une équipe déjà prête pour la Ligue 1 avec de belles découvertes et un effectif complet. Ce qui nous a aussi manqué cette saison…

Des pronostics pour le match de samedi ?
HPour être honnête, je ne suis pas très confiant sur l’issue de ce match, mais on a fait un super match contre le PFC, en se mettant au format Ligue 1. On peut espérer un beau match nul, tout le monde sera content : Tèf probablement champion et nous avec un point en plus… avec le champion !

Leave a Comment