36 points suffiront-ils à les maintenir en Ligue 1 ? Alors Clermont Foot n’a besoin que d’un coup !

Guy Roux n’a pas tout à fait tort. Mais il n’aura pas vraiment raison cette saison. Alors que l’ancien entraîneur de l’AJA fixait la limite pour atteindre et tenir à 42 points, la pratique actuelle de la Ligue 1 confirme sa théorie : actuellement, les treize équipes qui ont atteint ce cap sont assurées de jouer dans l’élite l’an prochain.

prime Clermont Foot : trois matches à sauver en Ligue 1

Mais à trois jours de la fin, il ne faudra certainement pas beaucoup plus de temps pour rester en L1. Comme en 2018-2019, une saison où 36 petits points ont suffi à sauver Monaco, le maintien se jouera certainement bien en dessous de la fameuse barre des 42 points.

Plusieurs mauvais élèves

NL {“path”:”mini-registration”,”id”:”MT_Sports_Clermont_Foot”,”accessCode”:”14124581″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”:”KEEP_ALL “,”filterMotsCles”:”1|10|11|18|19|6973|17123″,”gabarit”:”generic”,”hasEssential”:”true”,”idArticle”:”4124581″,”idArticlesList”: “4124581”,”idDepartment”:”282″,”idZone”:”30603″,”motsCles”:”1|10|11|18|19|6973|17123″,”premium”:”true”,”pubs “:”banniere_haute|article”,”site”:”MT”,”sousDomain”:”www”,”tagsArticle”:”#CF63Montpellier2022″,”urlTitle”:”36-points-assez-pour-garantir-votre- le-maintien-en-ligue-1-si-oui-clermont-foot-sera-seulement-un-succès”}

Un seuil qui tient plus du mythe que de la réalité de toute façon. Depuis que la Ligue 1 est retombée à 20 clubs en 2002-2003 – et si l’on exclut la pratique suspendue par le Covid en 2020 – six saisons seulement ont contraint le 17e à égaler ou dépasser les 42 unités pour les maintenir. C’est peu compte tenu des 18 ans pour lesquels le maintien moyen est d’un peu plus de 40 points (40,33).

prime Clermont Foot a besoin de serrer le boulon, les coudes et les dents avant la réception cruciale de Montpellier

Mais encore une fois, Clermont Foot n’aura certainement pas besoin d’autant de séances pour disputer une deuxième saison consécutive en Ligue 1 ! La chance des grimpeurs réside dans la concentration des mauvais élèves.

Avec cela, les hommes de Pascal Gastien n’ont eu besoin que d’une victoire et donc de 36 points pour conserver leur place. Et encore moins si Saint-Étienne, Bordeaux et Metz restent au pas…

Laurent Kalmut

Leave a Comment