Ligue 1. Monaco poursuit sa belle rentrée à Lille

Les montagnes russes de Monaco ! L’ASM a enchaîné vendredi en début de 36e

Le club de la Principauté peut remercier son milieu de terrain Aurélien Tchouaméni et son numéro huit en défense, qui leur ont offert la victoire d’un magnifique doublé avec deux buts hors de la surface de réparation (42e, 75e). Le beau but d’Angel Gomes, qui avait permis au Losc d’égaliser, a finalement été vain (69e).

Les Monégasques ne se sont pas bien comportés sur la pelouse lilloise et ont été harcelés par leur public, mais ils ont livré l’essentiel en célébrant un énorme succès dans la course à la Ligue des champions.

Les joueurs de Philippe Clément ont mis la pression sur leurs adversaires directs Marseille et Rennes, qui se déplacent à Lorient dimanche et Nantes mercredi.

A la surprise générale, Monaco pointe même à la deuxième place avec 65 points, tout comme l’OM, ​​qu’il devance à la différence de buts (+23 à +20). Les Bretons sont relégués à trois longueurs.

L’ASM est bien placée pour terminer sur le podium car elle est assurée d’y être si elle remporte ses deux derniers matchs contre Brest et Lens alors que Rennes et Marseille s’affrontent lors de la 37e journée.

Le Losc, qui a perdu quatre de ses cinq derniers matches, poursuit sa descente aux enfers. Les Nordistes, qui n’ont récolté que cinq points en huit matchs depuis la dernière pause internationale, sont décevants en 10e position (51 points).

La rencontre s’est démentie dans une ambiance plutôt toxique avec un discours d’encouragement du DVE, le principal groupe de supporters Ultra, qui avait déployé une banderole disant “Vous êtes en vacances, nous aussi”.

De plus, les noms de la plupart des joueurs et de l’entraîneur ont été appelés lors de l’annonce de la composition de l’équipe, et certains supporters lillois ont souligné les passes monégasques réussies avec “Olé”.

Chouameni intenable

Dès le début de la partie, les Dogues ont tenté de déstabiliser une équipe azuréenne peu inspirée et ont profité d’une première occasion franche que Timothy Weah a ratée d’un tir sur le gardien (12e).

Hormis une tête de Tchouaméni (25e), les rockeurs ont eu du mal à devenir dangereux. Le milieu de terrain a ouvert la rencontre d’une belle frappe dans l’hémicycle de la surface de réparation (0-1, 42e).
Au retour des vestiaires, le Losc a poussé l’égalisation car le tir de Jonathan Bamba a été bloqué (50e) alors que Monaco manquait de piqué et n’a pas réussi à convertir les boulevards laissés par les nordistes.

Logiquement, Lille égalisait grâce à Gomes : Après un service de Bamba, l’Anglais pénétrait dans la surface de réparation, éliminait deux Monégasques avant de décrocher une frappe en diagonale dans la lucarne opposée (1-1, 69e).

Les Dogues poussaient pour une victoire qui aurait calmé leur foule, au moins provisoirement, mais Tchouaméni, auteur d’une magnifique prestation, les a punis en redonnant l’avantage aux siens d’un superbe tir de 30 mètres sorti du poteau ( 1ère minute).-2, 75.).

Leave a Comment