Ligue 1 – Aurélien Tchouaméni emmène Monaco à Lille (2-1), l’ASM deuxième provisoire

Monaco ne s’arrête plus et devient un dauphin. Les joueurs de la Principauté ont enchaîné avec leur 8e victoire consécutive en Ligue 1 (1-2) vendredi en début de 36e journée sur la pelouse lilloise. Les Monégasques n’ont pas brillé dans le nord, mais ont pu compter sur un excellent et très efficace Aurélien Tchouameni, qui a offert deux bons buts (42e et 75e) d’un doublé. Angel Gomes (69e) attendait depuis longtemps l’égalisation des Dogues et est toujours dixième du tableau. Monaco occupe provisoirement la 2e place grâce à une meilleure différence de buts que l’OM.

ligue 1

« J’ai un peu remplacé Wissam » : Tchouaméni est Superman

IL Y A UNE HEURE

Logiquement, c’est l’ambitieux monégasque qui est entré dans la partie avec les meilleures intentions. Sauf qu’ils se sont heurtés à Lille, compacts et capables de se projeter rapidement vers l’avant après avoir récupéré. Lancé dans les profondeurs, Jonathan David n’a pas réussi à croiser sa frappe du gauche assez loin (7e). Timothy Weah a bien visé son tir du point de penalty, mais n’a pas réussi à surprendre Alexander Nübel (12e). Une tête de Gabriel Gudmundsson des six mètres atterrit ensuite sur le côté droit du cadre (19e).

Tchouaméni débloque la situation…

Ces tentatives du nord ont eu le mérite de repousser les invités, qui se sont montrés très prudents et n’ont inquiété le gardien adverse que lorsque le déjà vicieux Tchouaméni s’est dirigé droit sur un corner d’Aleksandr Golovin (26e). Pourtant, la formation du rocher a su exploiter l’erreur d’un adversaire et rester réaliste. Vanderson capte le ballon dans les pieds d’un Tiago Djalo hésitant puis tire sur Wissam Ben Yedder en direction de Lille. L’attaquant, qui s’est fait discret dans ce match, s’est montré décisif en servant Tchouaméni, qui a envoyé son tir axial rasant dans les filets du gauche des 20 mètres (0-1, 42e).

Sans forcer, mais grâce au deuxième but en championnat cette saison de son milieu de terrain international de 22 ans, l’ASM a mené à la pause. Elle aussi reprenait fort, même si Golovin manquait de cadrer sa frappe puissante (46e) et que Jardim se détendait et déviait la tête de Benoït Badiashile après un corner (48e). Lille répondait bien avec une belle percée d’Amadou Onana dans la surface monégasque, mais David prêté finissait par donner mal à Jonathan Bamba qui contrait (50e).

… puis récidive

Alors que certains téléspectateurs du Nord expriment leur mécontentement face à la chenille dans les tribunes, Jocelyn Gourvennec choisit de remplacer son attaquant canadien et Gudmundsson par les jeunes Edon Zhegrova et Gomes (57e). Les attaquants ont apporté une bouffée d’énergie alors que Monaco se contentait de gérer leur faible avance. Servi par Bamba, Gomes s’est glissé entre Guillermo Maripan et Vanderson au milieu de la surface de réparation adverse avant qu’une belle boucle du côté droit égalise pour porter le score à 1-1 en Ligue 1 (1-1, 69e).

Zhegrova, puis Zeki Celik ont ​​failli donner l’avantage au LOSC en un clin d’œil (71′ et 72′). Tchouaméni, lui, a bénéficié du supplément de réussite qui accompagne les joueurs et les équipes en toute confiance. Du coup, il décochait une lourde frappe du droit des 25 mètres et touchait le poteau avec l’aide du poteau (1-2, 75e). Son troisième but de la saison en L1 coûte cher car il permet à l’ASM de signer une montagne russe gagnante et de mettre la pression sur l’OM, ​​qui jouera à Lorient dimanche et à Rennes, qui défiera Nantes mercredi. Phocéens et Bretons s’affronteront principalement le lendemain. Au moins l’un des deux perdra des points et Monaco sera en embuscade pour en profiter.

ligue 1

Monaco, le podium lui tend la main

IL Y A UN JOUR

ligue 1

Létang ironise sur les trois pénalités : “J’ai prévenu mon voisin…”

01/05/2022 à 13h50

Leave a Comment